Un souffle de poésie

Des poèmes d'auteurs connus ou méconnus ainsi que ceux des membres du forum.
 
AccueilPortailGalerieRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Veripoèmes

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
Veritseger
Admin
Veritseger

Nombre de messages : 439
Localisation : Spleenant, mais pas à Paris...
Date d'inscription : 22/06/2007

Veripoèmes - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Veripoèmes   Veripoèmes - Page 5 Icon_minitimeSam 17 Juil - 23:40

Le vent comme une libération
Prétexte pour prendre le large
Mettre les voiles - fuir vers de nouveaux
Horizons. Le vent comme
Un frère, une soeur, providentiel
Pendant une heure ou deux
Au creux de l'oreille et des vagues.

_________________
Là où le silence et la solitude
Croisent la nuit et le froid,
J'attendis comme on attend en vain,
Si net et si précis était le vide.

Sophia de Mello Breyner
Revenir en haut Aller en bas
http://veritseger.bloxode.com
Veritseger
Admin
Veritseger

Nombre de messages : 439
Localisation : Spleenant, mais pas à Paris...
Date d'inscription : 22/06/2007

Veripoèmes - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Veripoèmes   Veripoèmes - Page 5 Icon_minitimeJeu 12 Aoû - 14:54

Virgules, tirets et Vanité

Sans trop savoir pourquoi,
Une armée de pas
- et de maladroits -
Se dirigent vers la sortie de secours.
Il se marchent les uns sur les autres,
Piétinent, tombent, pour (finalement)
Se relever. Ils font des pointes,
Des ombres chinoises, et des pitreries.
Enfin, ils sautent tous dans une mare
- qui se marre - (dans une vague d'éclaboussures)
Et se mettent à applaudir
De tous leurs doigts de pied.
Dans le bâtiment en flamme,
Une armée de têtes
- et d'adroits - se consument
Avec leur vanité.

_________________
Là où le silence et la solitude
Croisent la nuit et le froid,
J'attendis comme on attend en vain,
Si net et si précis était le vide.

Sophia de Mello Breyner
Revenir en haut Aller en bas
http://veritseger.bloxode.com
Veritseger
Admin
Veritseger

Nombre de messages : 439
Localisation : Spleenant, mais pas à Paris...
Date d'inscription : 22/06/2007

Veripoèmes - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Veripoèmes   Veripoèmes - Page 5 Icon_minitimeMer 1 Sep - 14:42

Accroché au mur -
un quelconque souvenir
(si un souvenir peut l'être ; quelconque)
Blanc du mur, lassitude.
Colère un peu, mais surtout
Un sourire en coin parce qu'on était
Si bête ! Et on l'est toujours.

_________________
Là où le silence et la solitude
Croisent la nuit et le froid,
J'attendis comme on attend en vain,
Si net et si précis était le vide.

Sophia de Mello Breyner
Revenir en haut Aller en bas
http://veritseger.bloxode.com
Veritseger
Admin
Veritseger

Nombre de messages : 439
Localisation : Spleenant, mais pas à Paris...
Date d'inscription : 22/06/2007

Veripoèmes - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Veripoèmes   Veripoèmes - Page 5 Icon_minitimeMer 1 Sep - 14:46

Rupture

L'homme au sourire figé
L'homme aux yeux embués
L'homme, l'homme au coeur brisé

Un tic-tac dans la tête -
Bonhomme faisant des claquettes
Sur son passé renversé -
"C'est un cul de sac par là, Monsieur,
un cul de sac."
Mais il est fatigué l'homme,
Il en a assez. Il ne sourit déjà plus,
Et les larmes commencent à tomber.

"Qu'y-a-t-il, Monsieur,
qu'y-a-t-il ?"
Mais son coeur a déjà explosé.

_________________
Là où le silence et la solitude
Croisent la nuit et le froid,
J'attendis comme on attend en vain,
Si net et si précis était le vide.

Sophia de Mello Breyner
Revenir en haut Aller en bas
http://veritseger.bloxode.com
Veritseger
Admin
Veritseger

Nombre de messages : 439
Localisation : Spleenant, mais pas à Paris...
Date d'inscription : 22/06/2007

Veripoèmes - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Veripoèmes   Veripoèmes - Page 5 Icon_minitimeSam 4 Sep - 21:42

Au coeur du silence

J'ai toujours de ces vertiges
Quand les chuchotis se taisent
Et que s'installe le silence.
Ce n'est pas une histoire de bruit
Mais plutôt une histoire de vie
Je me sens alors comme aveugle
Et sourde et muette
Tout comme un poisson mort.
Les chaussettes à rayures,
Les tapisseries à motifs,
Le tic-tac des horloges -
Tout autant de choses vaines.
L'horloge ne fait qu'imiter le coeur,
Les tapisseries le ciel
Et les rayures les chats.
J'ai toujours de ces vertiges
Quand les chuchotis se taisent
Et que s'installe le silence.
Au loin, le dimanche,
Je peux entendre les cloches
Comme venant d'un autre monde.
Au sein même du silence alors,
Pendant une seconde à peine,
Mon souffle se tait.

_________________
Là où le silence et la solitude
Croisent la nuit et le froid,
J'attendis comme on attend en vain,
Si net et si précis était le vide.

Sophia de Mello Breyner
Revenir en haut Aller en bas
http://veritseger.bloxode.com
Veritseger
Admin
Veritseger

Nombre de messages : 439
Localisation : Spleenant, mais pas à Paris...
Date d'inscription : 22/06/2007

Veripoèmes - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Veripoèmes   Veripoèmes - Page 5 Icon_minitimeSam 4 Sep - 21:45

Dans les yeux du chaton
au fond des pépites extraordinaires
résident les milles idées farfelues de l'enfance.

_________________
Là où le silence et la solitude
Croisent la nuit et le froid,
J'attendis comme on attend en vain,
Si net et si précis était le vide.

Sophia de Mello Breyner
Revenir en haut Aller en bas
http://veritseger.bloxode.com
Veritseger
Admin
Veritseger

Nombre de messages : 439
Localisation : Spleenant, mais pas à Paris...
Date d'inscription : 22/06/2007

Veripoèmes - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Veripoèmes   Veripoèmes - Page 5 Icon_minitimeSam 4 Sep - 21:51

Un été

Dans le ciel, aucun nuage.
Les gamines se sont tues,
Et les libellules se sont posées.
Le sol craquelé grince
Le gémissement des plantes
En manque d'eau s'entend
à des lieues à la ronde
Mais ce qui résonne aux oreilles
Des grands-parents assis à l'ombre,
Ce sont surtout les échos des cris
De leurs petites filles.

_________________
Là où le silence et la solitude
Croisent la nuit et le froid,
J'attendis comme on attend en vain,
Si net et si précis était le vide.

Sophia de Mello Breyner
Revenir en haut Aller en bas
http://veritseger.bloxode.com
Rafoufou

Rafoufou

Nombre de messages : 176
Date d'inscription : 25/10/2007

Veripoèmes - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Veripoèmes   Veripoèmes - Page 5 Icon_minitimeMar 7 Sep - 22:59

"Véripoèmes" ? very very good !! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Veritseger
Admin
Veritseger

Nombre de messages : 439
Localisation : Spleenant, mais pas à Paris...
Date d'inscription : 22/06/2007

Veripoèmes - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Veripoèmes   Veripoèmes - Page 5 Icon_minitimeMar 7 Sep - 23:15

Lol, moui moui, je sais, je sais, c'est venu comme ça, sur l'inspiration...mwahahah Rolling Eyes Wink

_________________
Là où le silence et la solitude
Croisent la nuit et le froid,
J'attendis comme on attend en vain,
Si net et si précis était le vide.

Sophia de Mello Breyner
Revenir en haut Aller en bas
http://veritseger.bloxode.com
Veritseger
Admin
Veritseger

Nombre de messages : 439
Localisation : Spleenant, mais pas à Paris...
Date d'inscription : 22/06/2007

Veripoèmes - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Veripoèmes   Veripoèmes - Page 5 Icon_minitimeLun 25 Oct - 17:51

Le matin du monde

Un matin comme
Deux pierres s'entrechoquant
Dans une brume sans nom.
Une brume anonyme
et impénétrable
Qui s'en va comme elle était
venue.
Une brume...sans nom.
De ces matins mystérieux
- Matins d'automne -
Comme il y en a tant
En mon coeur
Ces matins doux et frais
Qui nous laissent le
sourire.
Réveillez-vous tôt,
Regardez la brume,
Vous verrez alors le
premier matin du
monde.

_________________
Là où le silence et la solitude
Croisent la nuit et le froid,
J'attendis comme on attend en vain,
Si net et si précis était le vide.

Sophia de Mello Breyner
Revenir en haut Aller en bas
http://veritseger.bloxode.com
Veritseger
Admin
Veritseger

Nombre de messages : 439
Localisation : Spleenant, mais pas à Paris...
Date d'inscription : 22/06/2007

Veripoèmes - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Veripoèmes   Veripoèmes - Page 5 Icon_minitimeLun 25 Oct - 17:52

J'écris mon chagrin
J'écris mon désespoir

Il est vingt-trois heures
Pas un bruit dans la maison.
Chaque jour, un à un,
Les souvenirs s'estompent.
Même angoisse
Même peur
Impatience et colère
Disputes du matin -
de l'après-midi, du soir...

Le ciel est ma mémoire,
dit le Vent.

Mais les yeux rivés aux nuages,
Le vieillard a perdu ses enfants
Sa femme, son nom,
Et s'est oublié lui-même.
Aux passants, il dit :
Regardez ces nuages,
Voyez comme ils sont beaux,
Et fiers, et bien formés ?
Ces nuages représentent,
En nombre et en beauté,
Tout ce que j'ai perdu
A force de les contempler.

_________________
Là où le silence et la solitude
Croisent la nuit et le froid,
J'attendis comme on attend en vain,
Si net et si précis était le vide.

Sophia de Mello Breyner
Revenir en haut Aller en bas
http://veritseger.bloxode.com
Veritseger
Admin
Veritseger

Nombre de messages : 439
Localisation : Spleenant, mais pas à Paris...
Date d'inscription : 22/06/2007

Veripoèmes - Page 5 Empty
MessageSujet: Un jour, un rêve   Veripoèmes - Page 5 Icon_minitimeLun 25 Oct - 17:54

Un jour, un rêve

Un jour, un rêve
Un nuage passe
- tout passe -
Un, deux, trois jours
A saute-mouton
Tout part si vite

Un jour, un rêve
Une vie, un cauchemar
Tout bien rangé
Et propre
Et beau
Comme dans ces histoires
Ces histoires pour enfants
Où tout, toujours,
Fini bien.

Un jour, un rêve
Un nuage passe
- la mort aussi -
Tout passe si vite
Dans une vie
Où tout s'envie
Sans se vivre.

_________________
Là où le silence et la solitude
Croisent la nuit et le froid,
J'attendis comme on attend en vain,
Si net et si précis était le vide.

Sophia de Mello Breyner
Revenir en haut Aller en bas
http://veritseger.bloxode.com
Veritseger
Admin
Veritseger

Nombre de messages : 439
Localisation : Spleenant, mais pas à Paris...
Date d'inscription : 22/06/2007

Veripoèmes - Page 5 Empty
MessageSujet: Le Thé au Jasmin   Veripoèmes - Page 5 Icon_minitimeLun 25 Oct - 17:55

Le Thé au Jasmin

Transmettre l'odeur du thé au jasmin
Son goût, sa texture, son parfum
Et tout ce qui s'y rattache.
Les étés indiens passés dans la baignoire
Les hivers glaciaux du coin du feu
Le printemps, les oiseaux et ses fleurs
L'automne et ses couleurs...
Transmettre l'odeur du thé au jasmin
Une tasse bien chaude entre les mains
Rester assis, regarder les nuages qui passent
Instant détente le temps d'une tasse
Instant détente, je rêvasse
Là, un nuage et sa théière
Et shlurp ! retour sur terre.

_________________
Là où le silence et la solitude
Croisent la nuit et le froid,
J'attendis comme on attend en vain,
Si net et si précis était le vide.

Sophia de Mello Breyner
Revenir en haut Aller en bas
http://veritseger.bloxode.com
Veritseger
Admin
Veritseger

Nombre de messages : 439
Localisation : Spleenant, mais pas à Paris...
Date d'inscription : 22/06/2007

Veripoèmes - Page 5 Empty
MessageSujet: Au coeur du silence   Veripoèmes - Page 5 Icon_minitimeDim 19 Déc - 18:06

Au coeur du silence

J'ai toujours de ces vertiges
Quand les chuchotis se taisent
Et que s'installe le silence.
Ce n'est pas une histoire de bruit
Mais plutôt une histoire de vie
Je me sens alors comme aveugle
Et sourde et muette
Tout comme un poisson mort.
Les chaussettes à rayures,
Les tapisseries à motifs,
Le tic-tac des horloges -
Tout autant de choses vaines.
L'horloge ne fait qu'imiter le coeur,
Les tapisseries le ciel
Et les rayures les chats.
J'ai toujours de ces vertiges
Quand les chuchotis se taisent
Et que s'installe le silence.
Au loin, le dimanche,
Je peux entendre les cloches
Comme venant d'un autre monde.
Au sein même du silence alors,
Pendant une seconde à peine,
Mon souffle se tait.

_________________
Là où le silence et la solitude
Croisent la nuit et le froid,
J'attendis comme on attend en vain,
Si net et si précis était le vide.

Sophia de Mello Breyner
Revenir en haut Aller en bas
http://veritseger.bloxode.com
Veritseger
Admin
Veritseger

Nombre de messages : 439
Localisation : Spleenant, mais pas à Paris...
Date d'inscription : 22/06/2007

Veripoèmes - Page 5 Empty
MessageSujet: Fièvre   Veripoèmes - Page 5 Icon_minitimeDim 19 Déc - 18:15

Un rayon de soleil traverse la pièce
Un rayon de soleil traverse mon coeur
Mon âme illuminée
Mon âme inspirée
La mer et sa bonne odeur d'hiver
L'air froid de milieu de journée
La tarte tatin en train de cuire
L'oiseau emmitouflé dans son manteau de plume
Là un enfant avec son bonnet à pompon
La paresse à son apogée
Il n'y a pas de moment plus doux
Ni plus triste
Ni plus douloureux
Que de rester seul, cloué au lit
Avec trente de fièvre.

_________________
Là où le silence et la solitude
Croisent la nuit et le froid,
J'attendis comme on attend en vain,
Si net et si précis était le vide.

Sophia de Mello Breyner
Revenir en haut Aller en bas
http://veritseger.bloxode.com
Veritseger
Admin
Veritseger

Nombre de messages : 439
Localisation : Spleenant, mais pas à Paris...
Date d'inscription : 22/06/2007

Veripoèmes - Page 5 Empty
MessageSujet: Fièvre   Veripoèmes - Page 5 Icon_minitimeDim 19 Déc - 18:16

J'entends la vie dehors,
J'entends la vie
La vie et ses éclats
De larmes ou bien de joie
La vie et sa douleur
Le petit garçon en pleurs
Sa grand-mère qui ne sait pas quoi faire
Le chien qui aboie, la truffe en l'air
J'entends la vie dehors
La vie et ses émois
Dans la pièce, pas un bruit,
Quelques reniflements
Des toussotements
Malade, malade -
Malade...comme un chien ?

_________________
Là où le silence et la solitude
Croisent la nuit et le froid,
J'attendis comme on attend en vain,
Si net et si précis était le vide.

Sophia de Mello Breyner
Revenir en haut Aller en bas
http://veritseger.bloxode.com
Veritseger
Admin
Veritseger

Nombre de messages : 439
Localisation : Spleenant, mais pas à Paris...
Date d'inscription : 22/06/2007

Veripoèmes - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Veripoèmes   Veripoèmes - Page 5 Icon_minitimeSam 19 Mar - 13:39

Qui suis-je

Qui es-tu homme solitaire
Qui es-tu dans l'ombre et la nuit ?
Je suis la larme silencieuse
Je suis les ténèbres de votre coeur.
Qui es-tu homme solitaire
Qui es-tu dans le silence et le froid ?
Je suis le désespoir sur la pierre
Je suis le musicien devenu sourd.
Qui es-tu homme solitaire
Que fais-tu sur le rocher face à la mer ?
Je suis le rêve qui s'égare
Je suis l'ombre, la nuit, le silence
et le froid
Je suis aussi bien le rocher sur
lequel je suis assis
Je suis tout
Je ne suis rien
Je m'appelle Océan.

_________________
Là où le silence et la solitude
Croisent la nuit et le froid,
J'attendis comme on attend en vain,
Si net et si précis était le vide.

Sophia de Mello Breyner
Revenir en haut Aller en bas
http://veritseger.bloxode.com
Veritseger
Admin
Veritseger

Nombre de messages : 439
Localisation : Spleenant, mais pas à Paris...
Date d'inscription : 22/06/2007

Veripoèmes - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Veripoèmes   Veripoèmes - Page 5 Icon_minitimeMar 12 Juin - 20:57

Lassitude des vieux jours
Le vent à la fenêtre
comme une bête en cage
Les jonquilles semblent attendre
Entre deux bourrasques,
Elles lèvent la tête

Lassitude des vieux jours
Accoudée à la fenêtre
Soupir retenu
Regard au ciel gris
Aux jonquilles
J'attends comme on attend
La fin du monde.

_________________
Là où le silence et la solitude
Croisent la nuit et le froid,
J'attendis comme on attend en vain,
Si net et si précis était le vide.

Sophia de Mello Breyner
Revenir en haut Aller en bas
http://veritseger.bloxode.com
Veritseger
Admin
Veritseger

Nombre de messages : 439
Localisation : Spleenant, mais pas à Paris...
Date d'inscription : 22/06/2007

Veripoèmes - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Veripoèmes   Veripoèmes - Page 5 Icon_minitimeMar 12 Juin - 20:58

La nausée est une sorte de marée
qui va et qui vient
flux et reflux de la maladie
de la fièvre, de la douleur
La nausée est une solitude
qui nous happe
comme une nappe de silence
Dans l'absence et le froid
d'un appartement vide
être malade est comme
la pire malédiction du monde
Envoyer un message à quelqu'un
obtenir une réponse
réconfort, sourire
Trouver la compagnie et guérir,
pourquoi pas ?
Demain, retour à la civilisation.

_________________
Là où le silence et la solitude
Croisent la nuit et le froid,
J'attendis comme on attend en vain,
Si net et si précis était le vide.

Sophia de Mello Breyner
Revenir en haut Aller en bas
http://veritseger.bloxode.com
Veritseger
Admin
Veritseger

Nombre de messages : 439
Localisation : Spleenant, mais pas à Paris...
Date d'inscription : 22/06/2007

Veripoèmes - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Veripoèmes   Veripoèmes - Page 5 Icon_minitimeMar 12 Juin - 20:58

Solitude des jours venteux

Qui danse dans la plaine,
Qui sourit au ciel brumeux ?

Près de la gare, les sakuras fleuris
Perdent leurs pétales
Comme des flocons roses

Qui chante aux arbres,
Qui ramasse les feuilles du souvenir ?

Dans le parc humide et frais
Sèchent les dernières gouttes de rosée
Les insectes s'éveillent

Qui dessine le contour des étoiles,
Qui cherche des formes dans les noeuds du bois ?

Solitude des jours venteux
Des pétales dans les cheveux
Et la lassitude au coeur
Le ciel pourrait m'engloutir
Dans son velours bleuté
Que je ne dirais pas non.

_________________
Là où le silence et la solitude
Croisent la nuit et le froid,
J'attendis comme on attend en vain,
Si net et si précis était le vide.

Sophia de Mello Breyner
Revenir en haut Aller en bas
http://veritseger.bloxode.com
Veritseger
Admin
Veritseger

Nombre de messages : 439
Localisation : Spleenant, mais pas à Paris...
Date d'inscription : 22/06/2007

Veripoèmes - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Veripoèmes   Veripoèmes - Page 5 Icon_minitimeMar 12 Juin - 20:59

Un bonheur simple

J'étais l'enfant dans un rêve
J'étais le reflet dans une flaque
L'oiseau du mirage
Le bruit de l'eau dans un souvenir
Le goût de sel resté dans la bouche
Et toutes ces petites choses qui s'en vont
Sans laisser une seule trace
J'étais votre sourire, ne serait-ce que d'un instant.

_________________
Là où le silence et la solitude
Croisent la nuit et le froid,
J'attendis comme on attend en vain,
Si net et si précis était le vide.

Sophia de Mello Breyner
Revenir en haut Aller en bas
http://veritseger.bloxode.com
Veritseger
Admin
Veritseger

Nombre de messages : 439
Localisation : Spleenant, mais pas à Paris...
Date d'inscription : 22/06/2007

Veripoèmes - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Veripoèmes   Veripoèmes - Page 5 Icon_minitimeMar 12 Juin - 20:59

Une ombre rêveuse

Un homme caché dans une ombre
Se fait piétiner
Par des milliers de passants.
Impassible et triste,
Yeux rivés vers le ciel
et le balancement des feuilles,
Il rêve.
Il rêve d'une autre ombre
Dans un monde lointain
Où seul le bruissement des arbres
et du vent le perturberait.
Il est l'ombre de lui-même
l'ombre d'un arbre
l'ombre d'un rêve
et le rêve lui-même.

Un homme, caché dans une ombre,
Piétiné et rêveur,
Impassible et triste,
Yeux rivés vers le ciel,
Attend juste qu'un passant
baisse les yeux
et lui dise : "Bonjour".

_________________
Là où le silence et la solitude
Croisent la nuit et le froid,
J'attendis comme on attend en vain,
Si net et si précis était le vide.

Sophia de Mello Breyner
Revenir en haut Aller en bas
http://veritseger.bloxode.com
Veritseger
Admin
Veritseger

Nombre de messages : 439
Localisation : Spleenant, mais pas à Paris...
Date d'inscription : 22/06/2007

Veripoèmes - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Veripoèmes   Veripoèmes - Page 5 Icon_minitimeMar 12 Juin - 21:00

L'abîme de la ville

La ville est un abîme qui hape
tous les rêves et tous les horizons
tous les espoirs et tous les soleils
Chaque personne ici devient
sa propre fenêtre ouverte.

Chaque larme tombée
rapide et anonyme,
est engloutie avec le reste
-larme parmi les larmes.

Chaque joie échangée
d'un éclat de rire soudain
Chaque colère passagère
de mots empourprés en essaims
Tous gobés, happés par la ville
devenue obèse.

La ville est un abîme qui happe
chaque larme qu'elle fait tomber
En elle nous nous sommes perdus
-êtres errants en quête d'identité,
poètes malhabiles et rêveurs,
plume à la main et esprit ailleurs

Chaque personne ici devient
sa propre fenêtre ouverte
Et chacun se tait,
se tait pour ce ciel écrasé
par la ville et par les hommes
qui cherchent en lui
toutes les réponses
et ne trouvent rien.

_________________
Là où le silence et la solitude
Croisent la nuit et le froid,
J'attendis comme on attend en vain,
Si net et si précis était le vide.

Sophia de Mello Breyner
Revenir en haut Aller en bas
http://veritseger.bloxode.com
Veritseger
Admin
Veritseger

Nombre de messages : 439
Localisation : Spleenant, mais pas à Paris...
Date d'inscription : 22/06/2007

Veripoèmes - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Veripoèmes   Veripoèmes - Page 5 Icon_minitimeMar 12 Juin - 21:02

Le Flop

Sur la place déserte,
l'homme attend.
Il est assis sur la pelouse verte,
nez en l'air, il écoute le vent.
Et l'arbre rougissant à ses côtés,
discrètement baille aux corneilles,
et en silence il surveille
cet homme poète esseulé
Il ne dit rien l'homme
Il ne dit rien l'arbre
- Le Silence fini par écouter le Ciel,
Le Ciel regarde le Silence
fixant l'autre dans le blanc de l'oeil
quelques nuages zigzaguant
dans l'iris bleu néant
d'un monde qui fait son deuil.
- Deuil du Bruit
Deuil de la Pluie
Rateau bien placé
Vexante carabinée.

Sur la place déserte,
l'homme attend.
Il est assis sur la pelouse verte,
nez en l'air, il écoute le vent.
Pour lui, le Monde s'est cassé la figure
Magistralement
et pour ainsi dire,
il ne se relèvera pas de si tôt.

_________________
Là où le silence et la solitude
Croisent la nuit et le froid,
J'attendis comme on attend en vain,
Si net et si précis était le vide.

Sophia de Mello Breyner
Revenir en haut Aller en bas
http://veritseger.bloxode.com
Veritseger
Admin
Veritseger

Nombre de messages : 439
Localisation : Spleenant, mais pas à Paris...
Date d'inscription : 22/06/2007

Veripoèmes - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Veripoèmes   Veripoèmes - Page 5 Icon_minitimeDim 10 Fév - 13:30

Rêveurs, gens d'une autre heure

Tombés sur la tête, toqués,
Tête en l'air, à côté de la plaque,
Les yeux dans le vague, pas en face des trous
- nous sommes les décalés, les rêveurs,
les gens d'une autre heure.

Compter les chewing-gums des trottoirs,
Chercher des formes dans les nuages,
Se moquer des passants avec un ami,
Appeler un chat imaginaire,
Sourire de ses pensées tordues,
Former une idée farfelue par jour,
Avoir peur de son ombre,
Faire des cauchemars et y croire,

Oublier ses rêves en se réveillant,
Lire Alice au Pays des Merveilles,
Vénérer les poètes comme des dieux,
Jouer aux échecs dans sa tête,
Faire des claquettes quand il n'y a personne,
Chanter aux toilettes, pas sous la douche.
Nous sommes les décalés, les rêveurs,
les gens d'une autre heure.

La mélancolie née d'un monde vain,
Les certitudes qui s'accumulent,
Les désirs s'enflamment puis se meurent,
Nulle joie n'est complète consolation,
Nulle larme n'efface la joie de vivre
Et rien n'est plus doux qu'un songe.
Nous sommes les décalés, les rêveurs,
les gens d'une autre heure.

Et la solitude nous ronge.

_________________
Là où le silence et la solitude
Croisent la nuit et le froid,
J'attendis comme on attend en vain,
Si net et si précis était le vide.

Sophia de Mello Breyner
Revenir en haut Aller en bas
http://veritseger.bloxode.com
Contenu sponsorisé




Veripoèmes - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Veripoèmes   Veripoèmes - Page 5 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Veripoèmes
Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Un souffle de poésie :: Poèmes des membres. :: Veritseger-
Sauter vers: